New Russian Chronicles
Surviving monotaxocausofilia

La femme de ménage, les ados italiens et l’avortement

Je l’avais promis, alors je dois raconter l’histoire.

The expert

Dans le Pushkin il y avait des femmes de ménage. Je ne sais pas combien, je connais seulement celle qui travaillait dans mon étage.
Elle venait une fois par semaine, à balayer et netoyer la salle de bain. (Chose que je faisais, de toute manière, une journée diferente de la semaine).

Normalement elle le faisait quand j’étais pas là, mais si je l’étais elle m’evançait de ma chambre sans trop de ceremonie.

D’elle on disait que, en fait, elle avait plus de formations que tous nous. Aparemment elle avait une licence en chimie et l’autre en technicienne de cinema. Je suis tristement convaincu qu’elle conaisait à fonds la formule et les mixages des produits qu’elle utilisait.

Elle s’appellait Marina, et en dépit de son expression dure (pensez à la protagoniste de Millenium, toujours avec une gueule de ne pas fumé en quelques heures), elle était qqun de très sympa et gentil.

The swarm

Maintenant… parlons des ados italiens.

Pendant un mois, ils ont vecu dans mon couloir. Ils (mais surtout elles) était de belles jeunes filles, un group de voix très aigu qui brisait la calme mortale de mon couloir avec ses jeux. Oui, ses jeux, elles avaient 15-16 ans, et et faisaient même des courses dans les couloirs.

Et elles étaient très sympas. Elles disaient pouvoir parler espagnol, en ajoutant la lettre O à la fin de tout mot italian ¬¬

Par contre, quoi faisaient elles dans ses chambres? Mystère…

Woken up startled

Un matin quelconque, les petites filles partaient. Alors, elles devaient passer une inspection, normalement par la Deshurnaya. Mais cette fois ci, c’est Marina qui l’a fait.
Je ne sais pas pourquoi, me je sais que les filles ont sauvé la peau juste pour ça. La deshurnaya les aurait tué.

Mais commençons par le debut. Comme d’autres fois, je dors à 7h39 . Je n’attendais point, comme je n’attendais pas dans la dernière histoire, que qqun me revellerai. Encore une fois, confus et confondu, j’enlevais ma masque de dormir (pas de rideaux!), et une fois de plus, je me retrouvait aveuglé, confondu et sans bien connaître la langue. Mais au moins cette fois ci, c’était Marina, qui m’exigait venir avec elle.

Oui, vous avez bien compris que ma porte, bien solide et avec une bonne serrure, arretait pas les autorités pushkiniennes de entrer.
Il y a des portes comme ça.

Quoi voulait elle? Elle voulait me faire interpreter entre elle et les gamins, qui ne parlaient rien de russe. Quoi? Italien et espagnol est la même chose? NON! (Surtout que à l’époque je parlais pas italien).

Mais bon, on a reussi… elle m’a démandé de demander aux gamins, quoi avait-il arrivé dans la chambre.

Alors pour la première fois ce matin je me suis reveillé et regardé autour de moi.



Shellshock is the old name for PTSD

Voyons. La premiere chose qui m’est venue à la tête c’était que cette chambre avait été témoin de beaucoup d’abus domestiques.
Serieux. Quelques details me frappent encore: les draps étaient partout, à moitié arrachés. Les chaises et tables étaient par terre, dans des positions ou elles avaient tombé.
Mais surtout, je me rappelle de un pétit tas de draps sous un lit. Marina les a sorti, les a ouvert… et ils étaient totalement couverts de sang.

Et alors, Marina m’a démandé un impossible. Elle m’a dit:
“Démande-les s’ils ont fait un avortement avec un cintre, ou quoi!?”.

Vous pouvez imaginer, je n’avais jamais été confronté a un tel defi lingüistique. J’étais incapable de dire ça en italien, surtout que j’avais compris juste, en russe.

Ça, c’est l’histoire d’un jour normal dans le Pushkin.

Un autre jour je raconterai l’histoire des belles slovaques, le turc, et le cri qui m’a gélé le sang.

Anuncios

Una respuesta to “La femme de ménage, les ados italiens et l’avortement”

  1. Hmm chouette ton histoire…


Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: