New Russian Chronicles
Surviving monotaxocausofilia

Surreal week

Et, voilà, en cours un des période de 5 jours le plus étranges de ma vie. (Sans compter la Russie).

Par où commencer?

Guilty of a common sin

Je suis sur que vous tous avez entendu les trucs du volcan, et vous avez dit… “Ha, ha, pauvres cons qui vont rester coincés quelque part”. Et oui, nous connaisons cette sensation merveilleuse, très pareille à entendre la pluie quand on est comfortable et chaud dans son lit.

J’avoue, j’avais pensé exactement la même chose, point par point.

J’entendais ça et me disas “Et bon, bref, sympa.” Jusqu’a ce que, vendredi soir, les engranages de ma tête commencent à bouger et je vois que, en ayant un vol dimanche, c’est peut être mon destin aussi.

Samedi matin. BINGO! Vol annulé. Au moins on retourne mon argent.
Mais! Lundi je travaille à la FAO! Je DOIS répondre à la FAO, it’s stronger than the call of Cthulu!

Where there’s a will… (and someone’s car).

Alors, un pétit grafique de mes options, car il s’agitait pas de rater:

Avion -> Fichu
Train -> Grève
Bus -> Eurolines n’a rien jusqu’a le 26 avril
Loyer une voiture -> Les agences démandent 1000 euros, up front (Burn in hell, fuckers).
Que quelqun me prète une voiture -> Personne n’y peut.

Et c’est à moments comme ceux ci qui te prouvent quels amis tu as.
Tengo amigos que no me merezco. J’ai des amis que je mérite pas. I have incredibly good friends.

Je dis ça parce que mon ami Tomas a décidé alors de me porter en voiture jusqu’a Milan, pour prendre un train de là-bas.
He gave me a moustache ride.
C’est un ami des vrais où quoi?

On the road again
Click here

Sur ce voyage, je dois dire un truc: C’était la première fois que je prenais une voiture automatique. ET! Mon premier voyage de longue distance en voiture, avec moi comme conducteur.

Conclusions:
1- Je suis capable de conduir par la route! 😀 C’était la première fois…
2- J’ai arrivé, grace à Tomas. Mort, mais arrivé.
3- Je sais conduire en automatique!
4- La conduction automatique est cool sur la route, la merde en ville. Je prefere le manual.

Je suis arrivé à mon logement à 1am, et le matin à 8h30 j’étais déjà à la FAO. Mort. Mais capable d’interpreter.

Boothworthy

Réunion très interessant. Très technique. Vous pensez connaître le changement climatique? Et moi je pensais connaître tout! Mais mince, que la conference n’était pas évident. Données, techniques de capture du carbon, projects, chiffres…

Et des ponents très interessants. En fait, je compre écrire à un de eux, pour le poser plusieurs questions.

Le premier jours à été quasi exclusivement en anglais… pensez que, comme c’était une reunión de la région LAC (Latin America and the Caribbean), la reunion était censé d’être en espagnol et anglais. Mais bof.

Le deuxième jour, beaucoup plus d’espagnol. Mais, comme il m’arrive souvent, à la fin de la conference j’était crevé. Et les orateurs étaient les plus difficiles. Accents, mauvaise qualité du sense, vitesse.

Specially a young whipper-snapper, who spoke incomprehensibly, extremely fast, not making much sense, with only contempt for us, interpreters. He dared call us “translators”. He’ll pay.

Anyway. Dans ces moments, quelque chose de bizarre m’arrive et je le déteste. Le “discours parallel”. Je commence à avoir l’impression de ne pas comprendre, et de faire un discours qui a les mêmes mots que l’original, mais qui veut dire quelque chose de completement different. C’est l’enfer.

To illustrate this point, I’ll post tomorrow my booth doodles.

Mais bon, apart ça, très, très bon feeling avec les collegues, des gens très sympas! 😀

Pane et Futbolensis

After work I went home, and had a marvelous Italian dinner, as I usually have where I lodge. They treat me too well, honestly.

It’s a really nice woman with a son. He and I went to Viale D’yer Maker, and watched Inter-Barça. Man, Barça got their asses thoroughly kicked. Sux.

Ulisses

And now I’m sitting at one of Milan’s airports. My flight has been cancelled. Another one. After the cloud passed. What have I done to ye, oh Gods?

But I’m getting on another on a couple of minutes, so I’ll be disconnecting.

Just to mention that because of the volcano disturbances, a meeting I had next week was postponed 😦 Crap… *sigh*.

Anyway…

PS. There another personal tragedy that occured on monday, but this blog is not the appropiate forum.

Anuncios

6 comentarios to “Surreal week”

  1. you have good friends cause you are a good friend :). And, you deserve them.

  2. Effectivement, quelle semaine ! Mais tu as bien fait de t’entêter pour aller à Rome :-), comme quoi, même sans avion on peut se débrouiller !

  3. On peut se débrouiller,oui… si on a une voiture, ou quelqun pour la prêter. xD

  4. “He dared call us “translators” : Filez-moi une corde…

  5. Don’t fret, John… he’s sleeping with the fishes now.

  6. Tomas is such a sweetheart 🙂


Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: